Campagne " Ma vie privée sur la place publique, jamais ! Pas touche à mon numéro de Sécu" : la CNIL a pris position


Campagne "Ma vie privée sur la place publique, jamais ! 
Pas touche à mon numéro de Sécu"
 : 
la CNIL a pris position (20 fév. 2007)

Le gouvernement et le parlement ont coup sur coup voulu autoriser, fin 2006, l’interconnexion de tous les fichiers sociaux au moyen du numéro de sécurité sociale, et obtenir de la CNIL le droit d’utiliser le numéro de sécurité sociale pour les accès directs au dossier médical personnel informatisé ainsi qu’à tous les dossiers médicaux relatifs à une même personne chez son médecin traitant ou à l’hôpital.

La Ligue des droits de l’homme et de Delis ont lancé, avec l’association Aides, un appel à signatures le 1er décembre 2006. Le SNMPMI s’y est joint et cet appel a recueilli près de 12 000 signatures

Le journal Libération du 29 décembre 2006 a publié dans les pages Rebonds une tribune à ce sujet intitulée "De big docteur à Big Brother", co-signée par Christian Saout (Aides), Pierre Suesser (Delis) et Alain Weber (Ligue des droits de l’Homme). 
Cliquer sur le lien pour lire le texte"De big docteur à Big Brother"

La CNIL a pris position le 20 février 2007 en publiant un communiqué "Quel identifiant pour le secteur de la santé ? La CNIL propose la création d’un numéro spécifique généré a partir du NIR mais anonymisé"
Lire le communiqué commun publié par le Collectif interassociatif sur la santé (CISS), Aides, la Ligue des droits de l’Homme et Delis suite à l’avis de la CNIL.