Face à la xénophobie et à la "politique du pilori", le SNMPMI appelle à se joindre aux manifestations du 4 septembre 2010


Nous assistons depuis fin juillet, de la part des plus hautes autorités de l’Etat et au prétexte de lutte contre la délinquance, à une avalanche de propos et de décisions qui montrent du doigt des communautés et des groupes sociaux entiers, stigmatisent les Roms, les Gens du voyage, les étrangers, les Français qui ne sont pas « de souche », les parents d’enfants délinquants, etc.

Très souvent, les bébés, les enfants et les familles concernés sont pris en otages par ces discours et figurent parmi les premières victimes de ces mesures : on a ainsi pu constater que les forces de l’ordre vont jusqu’à arracher littéralement un bébé des bras de sa mère lors d’une expulsion musclée à La Courneuve (visionner la vidéo en cliquant sur ce lien).

Plus généralement, comme l’écrivent 50 organisations associatives, syndicales et politiques, dans leur appel à manifester le 4 septembre prochain : "En quelques jours, les plus hautes autorités de l’Etat sont passées de l’exploitation des préjugés contre les Gens du voyage au lien, désormais proclamé, entre immigration et délinquance, puis à la remise en cause de la nationalité française dans des termes inédits depuis 1945. Ce qui est à l’œuvre dans cette démarche s’inscrit dans une logique de désintégration sociale porteuse de graves dangers."

Dans ce contexte, le SNMPMI, qui fonde son action en faveur des enfants et des familles, dans le champ des droits humains fondamentaux, conformément à la Convention internationale des droits de l’enfant et à la Déclaration universelle des droits de l’Homme, s’associe à l’appel à manifester partout en France samedi 4 septembre 2010 "Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité".

Cliquer sur ce lien pour accéder à l’appel aux manifestations du 4 septembre 2010.
Vous trouverez ci-joint la liste des manifestations dans toute la France. A Paris le SNMPMI sera présent avec sa banderole à partir de 13h30 Place de la République angle de la rue du Temple.