Le dépistage des bébés agités pour prévenir la délinquance, c’est encore et toujours non !
Communiqué Pasde0deconduite du 4/11/2010


Dans le cadre d’un rapport sur la prévention de la délinquance juvénile remis au président de la République le 3 novembre 2010, M. Jean-Marie Bockel, alors secrétaire d’Etat à la justice, a préconisé à nouveau un "repérage précoce" des troubles du comportement chez l’enfant, indiquant que cette "vulnérabilité pourrait être repérée chez les petits entre 2 et 3 ans".

Cliquer sur ce lien pour lire le communiqué et les réactions du collectif "Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans" et accéder au rapport de M. Bockel.