Les organisations professionnelles prennent position sur le nouveau décret relatif à la transmission d’informations sous forme anonyme à l’Observatoire national de l’enfance en danger


Un nouveau décret organisant la transmission d’informations sous forme anonyme aux observatoires départementaux de la protection de l’enfance et à l’Observatoire national de l’enfance en danger a été publié le 28 février 2011.

Dans un communiqué commun, l’ANAS, l’ONES et le SNMPMI prennent acte de certaines avancées mais constatent que le recueil de données organisé par ce décret reste toutefois "excessif et non pertinent" dans la mesure où "les fiches de recueil des données n’ont subi que très peu de modifications par rapport aux précédentes".

Lire ci-dessous le communiqué ANAS-ONES-SNMPMI


Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique