Le SNMPMI poursuit l’action pour la revalorisation de la situation statutaire des médecins territoriaux


En 2009-2010, 1280 médecins ont signé la pétition nationale du SNMPMI alertant les autorités compétentes sur l’enjeu du statut des médecins territoriaux et demandant sa revalorisation.

Suite au résultat positif de cette campagne (la moitié des médecins territoriaux temps plein signataires) et à un communiqué commun avec 3 syndicats de médecins salariés, nous avons sollicité le ministre en charge des collectivités territoriales. Cess démarches sont alors restées sans réponse.

Pourtant, la valeur des diverses missions de prévention et de santé exercée par les médecins territoriaux, largement reconnue par les décideurs des politiques publiques, risque d’être mise en danger par la difficulté de recrutement des médecins et leur désaffection pour ces professions. Ceci survient dans un contexte de creux démographique mais est largement renforcé par un statut qui n’a pas été revalorisé depuis 1992 alors que d’autres cadres d’emplois similaires l’ont été.

Nous avons donc décidé de poursuivre l’action :

- tout d’abord en réalisant une enquête auprès des médecins responsables des services de PMI portant sur le nombre de postes titulaires, contractuels, vacataires, pourvus ou vacants, les déroulements de carrière, le montant des indemnités et les actions éventuellement mises en place pour favoriser les recrutements etc. ; les résultats de cette enquête devraient être disponibles à la rentrée de septembre ;

- avec ces résultats et forts des alertes lancées par plusieurs instances et relayées dans les médias (cf. dossier du Quotidien du Médecin du 31 janv. 2011), et s’appuyant à nouveau sur la pétition nationale, nous allons relancer notre exigence de revalorisation statutaire auprès du ministre chargé des collectivités territoriales et du gouvernement, exigeant d’être reçus dans les meilleurs délais ;

- parallèlement, nous prévoyons de solliciter les représentants du Conseil national de l’ordre des médecins afin d’attirer leur attention et leur faire part de notre inquiétude sur l’impossibilité pour de nombreux collègues d’obtenir une qualification de spécialité, notamment celle de médecine générale ; nous leur demanderons d’apporter des réponses prenant en compte la situation spécifique des médecins territoriaux, exerçant en PMI ou sur d’autres fonctions territoriales, afin qu’une qualification de spécialiste puisse être obtenue par chacun, en fonction de son exercice et de son cursus initial et professionnel.

La participation de tous-tes à la signature de la pétition est une aide précieuse à nos démarches. N’hésitez pas à en parler à des collègues qui n’en ont pas eu connaissance en 2009/2010. Ils peuvent encore la signer maintenant et jusqu’en fin 2011 sur le site du SNMPMI

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites des ces démarches au cours du dernier trimestre 2011.


Navigation

Articles de la rubrique