"Petite enfance, penser la prévention en grand",
Un essai de Pierre Suesser consacré à la PMI et à la prévention en petite enfance


PRÉSENTATION DE L’OUVRAGE
La prévention est l’un des enfants pauvres de la politique de santé. La prévention en petite enfance a bénéficié cependant depuis plus de cinquante ans des apports de la pédiatrie sociale et du développement, de la psychologie périnatale et de la prime-enfance, de la santé publique, de l’anthropologie. Elle s’est ainsi constituée comme une pratique spécifique autour du développement global, historicisé et contextualisé de l’enfant, s’appuyant sur ses potentialités et celles de son entourage. Une pratique singulière, s’adressant à tous, ouverte à la pluridisciplinarité et attentive aux conditions générales favorisant la santé et le « bien grandir ».
La politique de PMI, emblématique de cette approche, a su s’inscrire dans une perspective de promotion de la santé. Mais son histoire n’a pas davantage été un fleuve tranquille que celle de l’époque, elle est traversée de remises en questions activant des conflits de valeur dans les pratiques professionnelles : quelle place pour les déterminations biologiques et sociales, quelle articulation entre les approches universelle et ciblée, dans l’élaboration d’une prévention médicale, psychologique et sociale au quotidien ?
L’ouvrage vise à clarifier les acquis, les enjeux et les écueils de l’exercice d’une prévention précoce qui renvoie à diverses conceptions du développement de l’enfant. Ce faisant il invite à formuler plus avant une philosophie pratique de la prévention en petite enfance. En dégageant des pistes et des perspectives pour une prévention contextualisée mais affranchie de l’emprise absolue des déterminismes, cette réflexion conduit in fine à la recherche des points de passages et des rencontres que la prévention opère avec le droit, la culture et une approche résolument humaniste de l’enfance.

Cliquer sur ce lien pour accéder à la fiche de l’ouvrage sur le site des éditions érès