La protection de l’enfance doit refuser les tests d’âge osseux
Lire le point de vue publié sur LeMonde.fr


"Il faut exclure tout recours à un examen médical, notamment aux tests d’âge osseux, pour établir l’âge civil des mineurs étrangers isolés."

C’est dans ces termes que la Société Française de Santé des Adolescents, la Société Française de Pédiatrie, le Syndicat National des Médecins de PMI, l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire, l’Association Nationale des Maisons des Adolescents et l’ONG Pédiatres du Monde interpellent les parlementaires dans un point de vue publié par LeMonde.fr

Cliquez sur ce lien pour y accéder


Navigation

Articles de la rubrique