43° colloque du SNMPMI
Santé et épanouissement de l’enfant : oui, mais dans quel environnement ?
Paris, 1er & 2 décembre 2017


L’avancée continue des connaissances atteste des influences favorables ou non de l’environnement dans toutes ses composantes, physiques, chimiques et biologiques, ainsi que psychologiques et sociales, sur le développement du bébé et du jeune enfant. A côté des facteurs d’environnement écologique de mieux en mieux identifiés qui pèsent sur son développement (toxiques multiples, polluants, perturbateurs endocriniens...), l’entourage au sens large du jeune enfant et les interactions précoces mises en jeu sont reconnus de longue date pour influer sur sa santé et son épanouissement. En découlent de multiples enjeux de prévention à développer, découvrir, inventer.

L’Organisation Mondiale de la Santé a publié en mars 2017 deux rapports analysant les impacts environnementaux sur la santé des enfants : plus d’un quart des décès d’enfants de moins de 5 ans est attribuable à la pollution de l’environnement : pollution de l’air intérieur et extérieur, tabagisme passif, insalubrité de l’eau ou manque d’assainissement et d’hygiène. A l’échelle mondiale, ces facteurs apparaissent donc aujourd’hui comme ayant un impact considérable sur la santé et l’épanouissement des enfants ainsi que sur le bien-être et la santé des futures mères.

Les problèmes climatiques, la pollution, l’habitat, les ressources, les conditions de vie et de développement sont des facteurs d’inégalité reconnus dans ces domaines, causes et conséquences entremêlent l’environnement écologique , social, psychologique et culturel.

Qu’en est-il aussi quand les enfants grandissent très précocement dans un climat de pression à la performance et d’évaluation de leurs compétences ? Sans oublier les effets de mutations sociétales, comme par exemple l’exposition des jeunes enfants aux écrans.

Il convient donc d’élargir la notion d’environnement et de l’entendre d’une façon plus globale : "l’ensemble des conditions naturelles (...) et culturelles (...) susceptibles d’agir sur les organismes vivants et les activités humaines"(1).

Afin de mieux comprendre les impacts de l’environnement sur la santé et l’épanouissement de l’enfant, plusieurs éclairages seront requis : sociologique, épidémiologique, biologique et génétique, neuropédiatrique, philosophique, psychologique... L’habitat, les modes d’accueil et les lieux de soins, les relations familiales, les modes de vie et la culture... feront aussi l’objet de réflexions.

Cela en vue d’identifier des pistes concrètes pour l’intervention des professionnels et des équipes de PMI sur ces nombreux aspects de l’environnement des enfants, des familles et des jeunes, après que la loi de modernisation du système de santé de 2016 a confié aux services de PMI l’organisation d’ "actions de prévention et d’information sur les risques pour la santé liés à des facteurs environnementaux, sur la base du concept d’exposome "(2).

(1) Le grand Robert de la langue française
(2) Ce terme regroupe toutes les atteintes à la santé qui ne soient pas d’origine génétique et ce depuis la conception et sur toute la durée de vie, en intégrant non seulement l’environnement mais aussi les causes psychologiques et socio-économiques

Cliquez ici pour accéder au programme du colloque du SNMPMI.

Cliquez ici pour télécharger la fiche d’inscription (attention, pas d’inscription en ligne : s’inscrire par voie postale).


Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique