France - Enfermement des enfants.
Les parlementaires doivent mettre un terme à ce « traitement inhumain et dégradant »


Alors qu’un groupe de travail parlementaire de la majorité a été constitué en septembre 2018 en vue de l’élaboration d’une proposition de loi sur la rétention des publics vulnérables, notamment des familles, 16 organisations appellent l’ensemble des parlementaires à se mobiliser pour mettre fin à la privation de liberté des enfants.

Lire le communiqué de presse