Crise de la pédiatrie : « La première urgence est de remédier à la pénurie croissante de soignants de l’enfant »
Le Monde publie une tribune à laquelle le SNMPMI a contribué

lundi 29 janvier 2024
popularité : 11%

"ll y a un peu plus d’un an, dix mille soignants de pédiatrie interpellaient le président de la République, Emmanuel Macron, sur la crise aiguë de leur spécialité. Les urgences pédiatriques étaient saturées, des nourrissons étaient transférés à des centaines de kilomètres de chez eux, la pénurie des soignants de l’enfant à l’hôpital et en ambulatoire inquiétait. Des Assises de la pédiatrie et de la santé de l’enfant étaient alors convoquées en urgence et des mesures fortes annoncées pour le printemps 2023.
A la même période, le ministère de la santé voyait le terme de « prévention » (disparu aujourd’hui) accolé à son intitulé, laissant penser à une revitalisation des services de prévention pour les enfants. Mais, depuis cette alerte, aucune des mesures issues des Assises n’a été annoncée.
Pourtant, les faits sont têtus."

Ainsi débute la tribune que le journal Le Monde publie dans son édition datée du 30 janvier 2024, à laquelle Corinne Bois, vice-présidente du SNMPMI et co-pilote des Assises de pédiatrie pour l’axe Prévention, et Pierre Suesser, co-président du SNMPMI, ont contribué.

Lire ici le texte complet de la tribune reproduite avec l’aimable autorisation du Monde
Le télécharger ici en pdf
ou
Accéder au texte en ligne sur le site du Monde


Documents joints

PDF - 11 Mo

Portfolio

Tribune Le Monde du 30 janvier 2024<br>Crise

Contact

SNMPMI

ATTENTION, nouvelle adresse :
4 avenue Richerand
75010 Paris

Courriel : contact@snmpmi.org
Téléphone : 01 40 23 04 10
Fax : 01 40 23 03 12

Agenda

<<

2024

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois