Enquête sur le statut des médecins territoriaux réalisée en 1999

 janvier 2005
popularité : 10%

Enquête sur les statuts des médecins territoriaux réalisée par questionnaire postal auprès de tous les départements (2ème trimestre 1999)
(délégués départementaux du SNMPMI et/ou chefs de service de PMI)
l Résultats portant sur 45 départements, dont 13 de plus de 750 000 habitants.
(ayant répondu à la date du 1er novembre 1999)
Liste des départements  : 01, 03, 07, 10, 13, 15, 16, 17, 2A, 22, 24, 28, 29, 30, 32, 33, 34, 35, 38, 39, 40, 42, 45, 46, 47, 48, 55, 59, 61, 62, 63, 65, 66, 67, 69, 70, 71, 72, 75, 78, 80, 85, 86, 90, 93.
l Limites  :
interprétations diverses de certaines questions,
qualité diverse de remplissage des questionnaires,
ambiguïté médecins territoriaux/médecins PMI…

Résultats (1)  :
Titularisations depuis la loi du 16/12/1996
21 départements (sur 45) ont utilisé le processus de résorption de l’emploi précaire pour les médecins.
l Parmi eux, 14 départements ont ouvert des postes à un concours réservé  :
113 postes ouverts, dont  :
      plus de 30 par 1 département,
      entre 10 et 20 par 3 départements,
      entre 5 et 10 par 2 départements,
      entre 3 et 4 par 4 départements,
      1 par 4 départements.
Parmi eux, 9 départements ont procédé à des “ titularisations directes ” par décret du 2/02/98  :
36 postes pourvus, dont  :
      entre 10 et 15 par 2 départements,
      4 par 2 départements,
      1 par 5 départements.
Résultats (2)  :
Effectifs des médecins dans les départements
l Limites  :
      15 à 20% de questionnaires non renseignés
      ambiguïté  : médecins territoriaux, médecins
de PMI
pas de notion d’équivalent temps plein
l Médecins titulaires et stagiaires (37 réponses)  :
725 médecins sur les 37 répondants
dont
plus de 100 dans 2 départements,
entre 70 et 80 dans 1 département,
entre 30 et 40 dans 2 départements,
entre 20 et 30 dans 5 départements,
entre 10 et 20 dans 8 départements,
entre 5 et 10 dans 11 départements,
entre 3 et 4 dans 8 départements.
Résultats (3)  :
Effectifs des médecins dans les départements (suite)
l Médecins contractuels (32 réponses)  :
91 médecins dont
entre 20 et 40 dans 2 départements,
entre 5 et 10 dans 1 département,
entre 3 et 4 dans 5 départements,
entre 1 et 2 dans 10 départements,
0 dans 14 départements.
l Médecins “ vacataires permanents ”
   (31 réponses)  : 685 médecins dont
plus de 150 dans 2 départements,
entre 75 et 100 dans 2 départements,
entre 30 et 40 dans 2 départements,
entre 20 et 30 dans 2 départements,
entre 10 et 20 dans 3 départements,
entre 5 et 10 dans 5 départements,
entre 1 et 4 dans 9 départements,
0 dans 6 départements.
Résultats (4)  :
Effectifs des médecins dans les départements (suite)
l Classement en 4 catégories de départements, selon le nombre de médecins titulaires
(sur 37 départements renseignés)  :
Nb de titulaires
Nb de départe-ments
Four-chette
popu-lation
Four-chette contrac-tuels
Four-chette vaca-taires
Four-chette totale
Élevé
= > 40
3
1,4-1,8 millions
0-34
 ?-170
155-245
Moyen haut = 20-40
7
0,6-2,1 millions
0-20
5-168
31-202
Moyen bas
= 10-20
8
0,3-1,1 millions
0-4
0,5-33
13-54
Faible
= < 10
19
0,07-1 million
0-4
0-30
3-34

Résultats (5)  :
Régime indemnitaire
l Synthèse régime indemnitaire
Pratique / régime indemnitaire
Nombre
Départements appliquant le régime indemnitaire de référence “ complet ”
(spéciale + technicité)
23
Départements n’appliquant qu’un régime indemnitaire propre
14
Départements combinant
régime de référence + régime propre
11

Résultats (6)  :
Application du régime indemnitaire de référence (MISP)
l Indemnité spéciale (sur 45 réponses)  :
attribuée par 28 départements
- dont 20 à taux uniforme, 7 à taux modulé
  (1 département données manquantes)
- dont 9 au taux moyen, 12 < taux moyen,
  3 autre modalité calcul
  (4 départements données manquantes)
l Indemnité de technicité (sur 45 réponses)  :
attribuée par 26 départements
- dont 17 à taux uniforme, 9 à taux modulé
- dont 7 au taux moyen, 12 < taux moyen,
  2 autre modalité calcul
  (4 départements données manquantes)
NB  : certains départements utilisent l’appellation
indemnité spéciale en application de
l’ancienne indemnité de sujétion spéciale.
Résultats (7)  :
Application d’un régime indemnitaire
propre à chaque collectivité
l Autre indemnité (sur 45 réponses)  :
attribuée par 33 départements
- dont 25 à taux uniforme, 8 à taux modulé
- dont
4 = < 500 f/mois,
12 = 500-1000 f/mois,
9 = 1000-2000 f/mois
8 = 2000-3000 f/mois
4 = > 3000 f/mois
(4 départements ont des taux sur plusieurs des
tranches définies)
Résultats (8)  :
Promotions de grade
l Promotion de 2ème en 1ère classe
- systématique selon conditions statutaires
  dans 31 départements
- non systématique mais soumise à critères
dans 14 départements (diplômes 1 fois, encadre-  ment 2 fois, ancienneté 5 fois, autres 10 fois dont   “manière de servir” 5 fois)
l Promotion de1ère en hors-classe
- effectif correspondant à 10% de la
  2ème + 1ère classe dans 36 départements
- critère principal  :
encadrement dans 24 départements
ancienneté dans 10 départements
autre dans 3 départements
(évaluation “manière de servir”)
- pas de promotion hors-classe dans 3   départements

Résultats (9)  :
Bonification d’ancienneté lors de la titularisation
l Reprise d’ancienneté concernant l’exercice libéral
- sur simple déclaration inscription à l’Ordre de   médecins dans 31 départements
- sur justificatif dans 6 départements (attestations   de service, certificats ou contrats par médecins   remplacés, attestation sur l’honneur, attestations   cotisations caisse retraite)
l Reprise d’ancienneté concernant l’exercice salarié
- en année civile pleine dans 17 départements
- au prorata des heures effectuées
  dans 17 départements


Contact

SNMPMI


65-67 rue d’Amsterdam
75008 Paris

Courriel : contact@snmpmi.org
Téléphone : 01 40 23 04 10
Fax : 01 40 23 03 12

Agenda

<<

2020

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois